Vous êtes ici : archives > document d'archive

Semaine de l’unité des chrétiens - 18 au 25 janvier

“Priez sans cesse”(1 Th 5, 17)

C’est qui ? C’est quoi ? Pourquoi je veux participer ?
Ça a commencé par des petites questions dans ma tête et pour avoir la bonne réponse.
je suis allée…
Ce sont deux soirées œcuméniques auxquelles j’ai eu l’occasion, à la demande de la paroisse Saint Basile et Alexis à Nantes, d’y participer…
Le 24 janvier, on était plusieurs chrétiens -voire même beaucoup des jeunes- dans un temple protestant pour une soirée Taizé de prière qui se veut vouée à la construction de l’unité des chrétiens.Dans une ambiance chaleureuse et théologique les âmes ont été orienté vers notre Seigneur avec des prières formellement multilinguistiques, mais cordialement “uni linguistiques”… à l’exemple des disciples aux pentecôtes !!
Quant à moi, Etudiante libanaise à Nantes, en psalmodiant le psaume 67 en arabe j’ai eu l’impression d’être entendue et comprise malgré les barrières de langues et d’accents…. On était vraiment UN et NU (Nations Unis) entre nous.
Le 25 janvier n’était pas moins inoubliable que la soirée Taizè qui l’a précédée. Un groupe des jeunes de la fraternité Pier Giorgio Frassati de la paroisse Sainte Thérèse et Notre Dame de toutes joies nous ont chaleureusement accueilli, Ambroise Robichon (autre jeune de la paroisse) et moi même. Ensemble on a partagé nos connaissances et notre vie chrétienne de tous les jours….
Plusieurs événements et facteurs ont provoqué des divergences historiques au sein de l’église mère… Cependant, ceci ne nous a pas démotivé ou empêché de prier pour la re-union de l’église à l’exemple de son Seigneur éternellement UN avec son Père et son Esprit Saint.
Dans l’espoir de s’unifier en lui, je voudrais finalement partager avec toute la jeunesse chrétienne un soucis et un plaisir … celui de vivre et de témoigner de la présence de l’Esprit Saint qui jaillit dans nos cœurs, sans craintes, sans limites, et sans barrières …
Dans le siècle de la civilisation menteuse par excellence, soyons nous la génération de la renaissance spirituelle, la résurrection de l’église première et originale, celle des martyrs et des saints oubliés …. Soyons nous UN, en lui.
Ainsi, nous serions unis à vie, et dans la vie à venir.
Haifa Maalouf,
chrétienne
Etudiante libanaise à Nantes,
Et membre de la paroisse Saint Basile et Alexis.

 

Mentions légales