Vous êtes ici : archives > document d'archive

Assemblée générale ordinaire de notre diocèse

30 avril et 1er mai 2010

TOUS LES TROIS ANS, L'ARCHEVÊCHÉ RÉUNIT SON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. Elle avait lieu cette année à l'Institut st Serge et y étaient convoqués tous les clercs et représentants laïcs des différentes paroisses et communautés de l'archevêché, soit 143 clercs et 121 laïcs.

Après le chant du "moleben" par le choeur de st serge, Mgr gabriel ouvre la séance et présente son rapport moral pour ces 3 dernières années. rappelant les débuts difficiles de son mandat, il explique son travail pastoral dans un diocèse qui s'étend, en Europe occidentale, de la suède à l'Espagne.
Trois nouvelles paroisses se sont créées, dix nouvelles communautés se sont ouvertes, il a ordonné 7 diacres, 18 prêtres et accueilli et 5 prêtres. Il souligne la régularité des offices dans toutes les paroisses, mais il note aussi que partout on a des difficultés à trouver des fidèles prêts à s'engager dans les services de la paroisse. L'Eglise a besoin de collaborateurs et non de consommateurs.
Il dit aussi quelques mots de son besoin d'avoir à ses côtés un évêque auxiliaire actif. une réflexion pour désigner un candidat et des discussions avec le patriarche bartholomée sont en cours.

Puis c'est au tour de Michel sollogoub, secrétaire, de présenter le travail du conseil. Cette entité est constituée de 6 prêtres et de 6 laïcs et autant de suppléants. Il s'est réuni 23 fois durant ces 3 dernières années et tous les ans une journée du mois de juin est consacrée entièrement à une réflexion plus avancée. Il a une tâche d'analyse des perspectives pastorales et missionnaires de l'archevêché. Il gère aussi l'administration du diocèse, s'occupe des relations avec les gouvernements et son action a en outre un volet social. ainsi, un aumônier a pris en charge les détenus orthodoxes du Centre de Détention de Fresnes.

Sont évoquées aussi les questions des églises de biarritz et de Nice. gain de cause a été obtenu pour biarritz, par contre pour l'église de Nice réclamée par l'état russe, le Tribunal, par décision du 20 janvier dernier, lui en a attribué la propriété. un appel de ce verdict a été fait. Le père Jean gueit, recteur de cette paroisse lutte avec détermination pour que cette décision soit modifiée.
Cette présentation est complétée par le rapport du trésorier. Le bilan de fonctionnement ordinaire (montant autour de 100K€) est positif mais ce résultat est grevé par des dépenses exceptionnelles entraînées en particulier par les frais de la procédure de l'église de Nice.

Ensuite, c'est au tour du père Cernokrak, recteur de l'institut saint serge de donner un rapport sur le fonctionnement académique de l'institut. Il accueille 70 étudiants de 21 nationalités, répartis dans les cycles de licence, master et doctorat. a cette mission de formation théologique, l'institut ajoute différents services : un atelier d'iconographie, des formations au chant liturgique, l'organisation de conférences et de colloques. Il assure aussi la vente de cierges pour les paroisses.
Par ailleurs, un manuel de catéchèse à l'attention des enfants est en cours de préparation.
S'est déroulée ensuite la présentation des candidats pour le renouvellement des membres du conseil. Leur élection a eu lieu le samedi matin, après la divine liturgie pontificale.

Ce conseil s'est déroulé dans une atmosphère paisible et conviviale et c'est un sentiment d'église vivante et active qui se dégage de ce rassemblement important de prêtres, religieuses et laïcs engagés. un vrai moment de ressourcement dans notre foi orthodoxe.

Béatrice Lumeau
Déléguée de la paroisse

 

Mentions légales