12 fêtes majeures

Les 12 fêtes majeures rythment l'année liturgique. Certaines sont à dates fixes dans le cycle solaire (cycle du menologion, 12 ménées = 12 mois, année civile), d'autres ont des dates mobiles déterminées par la date de Pâques (cycle lunaire).
Le cycle du menologion (12 ménées = 12 mois, année solaire, année civile), commence le 1er septembre, héritage antique difficilement modifiable car les fêtes, avant-fêtes et après-fêtes de Noël et de la Théophanie sont intriquées et forment un bloc qui ne peut être coupé au 1er janvier par la reprise d'un nouveau cycle.
Le jour de la fête, tout l'office est de la fête, sauf pour les fêtes de la Mère de Dieu lorsqu'elles tombent un dimanche, on fête alors la Résurrection (fêtée chaque dimanche) et la Mère de Dieu.

Entrée du Christ à Jérusalem ou dimanche des Rameaux (une semaine avant Pâques).
L'Ascension (40° jour depuis Pâques : Pâques + 39 jours)
Pentecôte (50° jour depuis Pâques : Pâques + 49 jours)
Nativité de la très sainte Mère de Dieu, le 8 septembre.
Exaltation de la très sainte Croix, le 14 septembre.
Présentation de la très sainte Mère de Dieu au Temple, le 21 novembre.
Nativité du Seigneur, le 25 décembre.
La Théophanie ou Baptême du Christ le 6 janvier.
La sainte Rencontre ou Chandeleur, le 2 février.
L'Annonciation, le 25 mars.
La Transfiguration du Christ sur le mont Thabor, le 6 août.
La Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu, le 15 août.

Fiches catéchètiques :






 

Mentions légales