Vous êtes ici : catéchèse > homélies > une homélie de Père Andryi

Dimanche de Zachée

Homélie de Père Andryi, 25 janvier 2015 en l'église saint Basile et saint Alexis - 33ème dimanche après la Pentecôte, Lc XIX,1-10.

Écouter c'est un moment de rencontre.
Écouter l'évangile c'est comme rencontrer Celui qui nous parle. La rencontre avec Dieu est toujours en même temps « don » et « accomplissement » d'une recherche, « réalisation » d'un désir.
L'évangile d'aujourd'hui nous parle d'une rencontre de publicain Zachée et Jésus Christ.
Zachée de Jéricho a voulu simplement voir qui est Jésus.
Deux choses l’empêchent de réaliser son désir : la foule et sa propre petite taille parce que Zachée n'était pas grand. Dans la société il était très connu comme collecteur de l'argent, des impôts. Il était petit par son physique mais solide par sa position sociale.
Zachée décide monter sur un arbre pour mieux voir et pour rencontrer Celui qui changera sa vie. Mais c'est Dieu Lui-même qui rencontre Zachée. Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison. »
La rencontre avec Jésus change la vie de Zachée.
Zachée est le témoignage d'un parcours très concret de l'égoïsme au partage, mais il est aussi le parcours d'un voyage intérieur qui va de la « curiosité » à la conversion. Comme il a fait devant Zachée, y a environ vingt siècles, aujourd'hui le Christ se présente à nous, et à chacun de nous il dit personnellement : « Aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison » (Lc 19, 5). Zachée court chez lui préparer l'accueil du Christ et le reçoit le coeur dilaté, nous devons faire la même chose.
C'est tout autour de l'arbre que se déroule l'épisode de la rencontre entre Jésus et Zachée. Chacun de nous a besoin d'un « sycomore » pour grimper en haut et voir le Christ.
Saint Augustin dans son discours fait un rapport entre le sycomore et la croix: « Tu vas me dire : Si je suis petit comme Zachée, la foule m'empêchera de voir Jésus. Ne t'afflige point : monte sur l'arbre où Jésus a été attaché pour toi, et tu verras Jésus « (saint Augustin d'Hippone, Sur Zachée, cf. Discours 174).
L'église aujourd'hui par l'évangile nous invite à se préparer pour changer notre vie, nos habitudes, pour s'approcher vers Dieu.
Ce dimanche est marqué dans la vie liturgique: se clôt la période de Noël et de la Théophanie et nous entrons dans le temps préparatif pour le Grand Carême.
Le Seigneur est né, incarné, Il est là sur la terre, Il a commencé Sa mission pour sauver l'humanité de pêché et de la mort, il nous a approché le Royaume de Dieu. Il se fait homme pour nous et pour notre salut pour que nous puissions devenir en Lui et avec Lui dieu par la grâce. Le Fils de Dieu s'humilie devant notre misère pour faire grandir notre divine dignité.

Tous ensemble entrons dans cette période favorable de préparation du Grand Carême par la Croix de notre Seigneur, par les prières des nouveaux martyrs de l'église russe du XXe siècle dont nous célébrons en ce jour la mémoire, pour être attaché à la joie Pascale et vivre avec et en Dieu.
Amen.

 

Mentions légales