Vous êtes ici : catéchèse > tous les mots de Père Lambert > un mot de Père Lambert

Mot de Père Lambert

Mars 2004

Chaque mois, Père Lambert écrit quelques mots pour aider les paroissiens de l'église orthodoxe de Nantes
à réfléchir et progresser sur leur chemin spirituel.

"Quand nous déménageons…"

étole orthodoxe

Quel bonheur que de pouvoir habiter une maison. On y est protégé contre le froid et la pluie. On y est libre de vivre en toute tranquillité. On y est chez-soi. Combien différent de tous ceux dans notre société française et même parmi nos co-paroissiens qui se retrouvent dans des logements de précarité, des squats, ou même la rue. D'avoir un toit, un chez-soi, nous pouvons en remercier à juste titre Dieu qui nous l'a donné (note 1Même si "mon travail" et "mon argent épargné" ou l'investissement des associations HLM n'y sont pas étrangers. Et notre gratitude, ne devrait elle pas nous ouvrir à une responsabilisation pour ceux qui ne l'ont pas encore ?) .
De plus, quand nous habitons quelque part, ce n'est pas que pour le bonheur de nous-mêmes et de notre famille. Non, une maison -pour un chrétien- est à l'image de l'Eglise lieu où Dieu veut habiter avec nous, à l'image de la Maison de Dieu, lieu où tous sont invités au Banquet
C'est ainsi que -quand nous déménageons- l'habitude est d'apporter en premier l'Icône. La toute première chose qui trouve sa place dans la maison c'est l'Icône (note 2Et nous donnons une place d'éminence à l'Icône : en préférence dans un coin que l'on voit dès que l'on entre la pièce principale. L'habitude veut que, quand un fidèle entre dans une maison il salue d'abord l'Icône et seulement après ceux qui se trouvent dans la pièce.) , puisque c'est Dieu qui veut y habiter.
Puis, quand toutes nos affaires ont trouvé leur place dans la maison, nous invitons le prêtre pour bénir la maison. Et le prêtre prie :
" Dieu notre Sauveur, Qui as daigné entrer sous le toit de Zachée
et Qui par cela même lui as accordé le salut ainsi qu'à sa maisonnée,
Toi-même maintenant garde saufs de tout mal ceux qui désirent habiter ici… ".
En effet, dans l'Evangile (note 3Luc. 19, 1-10 ) nous lisons que le Christ dit à Zachée : " il me faut aujourd'hui demeurer chez-toi " (note 4D'ailleurs, Zachée est quelqu'un de mal vue, quelqu'un qui collaborait avec l'ennemi, qui trompait les gens…) . Zachée le reçoit alors " avec joie ". Une joie qui va l'emmener à ne plus garder pour lui toutes ses richesses. A quoi le Christ lui dit : " Aujourd'hui le salut est arrivé pour cette maison " (note 5Notez bien que Zachée partage et qu'après le Christ lui annonce le salut.). Et c'est cela qui devient réalité également pour notre maison quand nous y accueillons Dieu.
D'ailleurs, de telles bénédictions existent également pour nos véhicules, nos champs… Des prières existent pour le début d'un travail, d'un voyage, en cas de maladie, après dispute… Des molébènes peuvent être priés en cas de danger, pour le début de l'année scolaire, à l'occasion d'un anniversaire de mariage ou n'importe quel événement spécial …
A chaque fois, c'est Dieu que nous remercions. C'est Lui que nous implorons de nous aider. Lui qui y donne sens à notre vie. Ainsi notre automobile devient " voiture " bénie par Dieu " Qui nous a révélé les voies du salut ", notre voyage, " chemin " suivant " Dieu le Chemin véritable et vivifiant ". L'enseignement, pour donner un autre exemple, entre dans le Mystère de l'Esprit Saint Qui a " rendu maîtres en sagesse de simples pécheurs ". Tout comme notre maison devenait demeure de Dieu…
N'oublions pas alors ces prières que l'Eglise nous offre pour accompagner tous les malheurs et bonheurs de notre vie. C'est " par ces prières " et " en Dieu " que tout ce qui nous arrive, tout ce que nous vivons, prend sens et direction.

Votre prêtre Lambert

1- Même si "mon travail" et "mon argent épargné" ou l'investissement des associations HLM n'y sont pas étrangers. Et notre gratitude, ne devrait elle pas nous ouvrir à une responsabilisation pour ceux qui ne l'ont pas encore ?
2- Et nous donnons une place d'éminence à l'Icône : en préférence dans un coin que l'on voit dès que l'on entre la pièce principale. L'habitude veut que, quand un fidèle entre dans une maison il salue d'abord l'Icône et seulement après ceux qui se trouvent dans la pièce.
3- Luc. 19, 1-10
4- D'ailleurs, Zachée est quelqu'un de mal vue, quelqu'un qui collaborait avec l'ennemi, qui trompait les gens…
5- Notez bien que Zachée partage et qu'après le Christ lui annonce le salut.

 

Mentions légales