Vous êtes ici : catéchèse > tous les mots de Père Lambert > un mot de Père Lambert

Mot de Père Lambert

Avril 2004

Chaque mois, Père Lambert écrit quelques mots pour aider les paroissiens de l'église orthodoxe de Nantes
à réfléchir et progresser sur leur chemin spirituel.

"Quand on va à table…"

le repas partagé

Chacun de nous sait que nous ne mangeons pas sans prier. Toute nourriture n'est-elle pas " don de Dieu " pour lequel on dit " merci " ? Mais aussi, se régaler et s'enivrer, en soi " bon " et don de Dieu (note 1Ps 22, 5 (selon la Septante) : "Devant moi Tu apprêtes une table (…) et Ta coupe m'enivre…") ne risquent-ils pas facilement de se dégénérer en bâfrer et se soûler si ce n'est pas fait " en Dieu " ?
Les prières autour du repas sont tout d'abord cette reconnaissance que c'est Dieu Qui nous " donne la nourriture ", Lui Qui " nous comble de bien ", nous " rassasie de Ses biens terrestres " et nous, nous Lui " rendons grâce " pour cela (note 2Mais combien d'entre nous font vraiment ces prières ? Il me semble que parfois, mon chien qui venait fidèlement me lécher les mains après avoir fini son bol que je lui avais préparé, était plus reconnaissant que nous. Enfin, c'est un peu rude de le dire ainsi et les animaux n'ont pas la même liberté que nous, mais néanmoins…) .
Les prières donnent aussi direction, révèlent le sens de la nourriture. Ainsi nous prions dans le " Notre Père " (note 3Prière que le Christ nous à donnée; Mat. 6, 9-13.) pour que Dieu nous donne " le pain de demain " (qui dépasse le pain d'aujourd'hui), le " pain au-delà de la vie terrestre " ou encore " le pain qui surpasse ce que l'on est " (note 4Trois manières de mieux traduire le mot que nous trouvons dans Mat 6, 11 et que nous connaissons surtout comme "le pain de ce jour", traduction fausse.
5- Il s'agit du Psaume 144, 15-16. D'ailleurs cette prière est à remplacer les jours de fête par le Tropaire de la Fête si on le connaît.
) . De même nous prions dans la prière après le repas que le Christ " Qui nous a rassasiés de Ses biens terrestres ", " ne nous prive pas non plus de Son Royaume céleste ". Ainsi nous sommes renvoyés à la vie qui n'existe pas seulement à rassasier le corps et de vivre ici et maintenant mais qui est chemin vers le Royaume de Dieu.
Alors, comment fait-on ?
Eh bien, quand on va à table, on reste debout derrière sa chaise, on regarde l'Icône et l'on récite (ou chante) le " Notre Père " ou bien la prière suivante (note 5Il s'agit du Psaume 144, 15-16. D'ailleurs cette prière est à remplacer les jours de fête par le Tropaire de la Fête si on le connaît.) : " Tous les regards, Seigneur, se tournent vers Toi
et Tu leur donnes la nourriture en temps opportun.
Tu ouvres Ta main généreuse et Tu combles de biens tout ce qui a souffle de vie ".
Et l'on enchaîne :
" Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,
maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison. Père bénissez "
Et s'il y a un prêtre, il donne la bénédiction, sinon on dit :
" Par les prières de nos saints pères, Seigneur, Jésus Christ, aie pitié de nous. Amen ".
Et après le repas on se met debout, regarde l'Icône et l'on récite (ou chante) :
" Nous Te rendons grâces, Christ, notre Dieu,
car Tu nous as rassasiés de Tes biens terrestres.
Ne nous prive pas de Ton Royaume céleste et de même que Tu es apparu au milieu de Tes disciples pour leur donner la paix, viens aussi parmi nous et sauve nous ".
Et l'on continue comme pour la prière avant le repas avec " Gloire… " jusqu'à " Par les prières… "(note 6Je donne ici une simple tradition, il y en existent d'autres.).
Et alors, si l'on n'a pas le temps ? Et bien, dans ce cas, on fait un signe de croix avec attention. C'est comme je le dis à mes filles le matin quand il faut tout faire en grande vitesse " faites un signe de croix parce que tu sais que tout vient de Dieu ". C'est ce qui m'a tant frappé dans des petits villages en Roumanie ou en Serbie ; que l'on se signe même pour un simple verre d'eau parce que oui, tout vient de Dieu et Lui, Il est le sens de tout.

Votre père dans le Christ, Lambert

1- Ps 22, 5 (selon la Septante) : "Devant moi Tu apprêtes une table (…) et Ta coupe m'enivre…"
2- Mais combien d'entre nous font vraiment ces prières ? Il me semble que parfois, mon chien qui venait fidèlement me lécher les mains après avoir fini son bol que je lui avais préparé, était plus reconnaissant que nous. Enfin, c'est un peu rude de le dire ainsi et les animaux n'ont pas la même liberté que nous, mais néanmoins…
3- Prière que le Christ nous à donnée; Mat. 6, 9-13.
4- Trois manières de mieux traduire le mot que nous trouvons dans Mat 6, 11 et que nous connaissons surtout comme "le pain de ce jour", traduction fausse.
5- Il s'agit du Psaume 144, 15-16. D'ailleurs cette prière est à remplacer les jours de fête par le Tropaire de la Fête si on le connaît.
6- Je donne ici une simple tradition, il y en existent d'autres.

 

Mentions légales