Vous êtes ici : catéchèse > tous les mots de Père Lambert > un mot de Père Lambert

Mot de Père Lambert

Mars 2005

Chaque mois, Père Lambert écrit quelques mots pour aider les paroissiens de l'église orthodoxe de Nantes
à réfléchir et progresser sur leur chemin spirituel.

"Un projet fou…"

Nous sommes en train de construire une chapelle, un lieu de vie orthodoxe, et quelqu'un que je rencontrais me disait récemment : "c'est quand même un projet fou". Il ne comprenait pas comment, avec si peu de moyens et sans sécurités financières, nous avions pu oser l'entreprendre. Et il avait raison. Il faut être un peu fou pour le faire.
Il faut être fou comme Zachée l'était qui, riche notable, grimpe dans un arbre pour voir Jésus (Luc 19). Fou comme les foules de Jérusalem qui accueillent comme roi un simple prédicateur, mal vu par les autorités (Math. 21).
Ce mot "fou" est un mot important dans l'Evangile. Saint Paul parle de "la folie du message" par qui Dieu a voulu sauver les hommes, ou encore plus fort, de "la folie de Dieu". Et il dit que Dieu a choisi "ce qui a de fou dans le monde" (1 Cor. 1, 21 ;25 ;27). Il ne s'agit pourtant pas d'être "sot" ou "insensé", comme les "vierges sottes" qui ne se préparent pas au venu du Royaume de Dieu (Math 25, 8) ou "l'homme insensé" qui ne met pas en pratique les paroles qu'il a entendu du Christ (Math 7, 26) ou encore comme "l'insensé" qui avait thésaurisé pour lui-même au lieu de s'enrichir en vue de Dieu (Luc 12, 20-21). Non, tout au contraire, il faut suivre "la sagesse de Dieu" en oubliant "la sagesse de ce monde" (1 Cor, 2, 6-7). Il ne faut pas se baser sur la sécurité qu'offre l'argent par exemple (Math 6, 19-20 et tant d'autres paroles du Christ). Même pas essayer d'épargner sa vie (Luc 17, 33). Mais comme le pauvre Lazare se confier à Dieu (Luc 16). Enfin, il s'agit d'avoir confiance en Dieu comme Pierre qui marche sur l'eau quand le Christ lui dit "viens" (Math 14, 29). Il s'agit d'oser suivre " la folie de Dieu ".
Peut-être, avons-nous fait cela en osant commencer à ériger une chapelle. Mais ce qui est important c'est que nous osons le faire, chacun, dans notre vie : ne plus suivre la sagesse de ce monde, mais la sagesse de Dieu.
C'est à cela que nous invite le Saint et Grand Carême : de changer profondément, de devenir très différent, en suivant le Christ qui va être tué, anéanti… pour faire du tombeau et de l'enfer le lieu de départ du salut, du noir de la nuit de Gethsémani l'aurore du jour sans crépuscule !
Osons la folie de Dieu !

Votre prêtre Lambert

 

Mentions légales