Vous êtes ici : catéchèse > tous les mots de Père Lambert > un mot de Père Lambert

Mot de Père Lambert

Avril 2005

Chaque mois, Père Lambert écrit quelques mots pour aider les paroissiens de l'église orthodoxe de Nantes
à réfléchir et progresser sur leur chemin spirituel.

"Russes ?"

Nous sommes en train d'ériger une chapelle dans le plus pur style russe de campagne. Une très belle chapelle. " On s'y croit dans la Russie du 18ième siècle ", " C'est comme si on était dans les vastes forets du nord de la Russie du temps de St Séraphin de Sarov ", " Je sens le bois et je me crois chez moi en Russie ", me disent des paroissiens. D'autres à me dire, et je devine une forte crainte, " Est-ce que nous sommes en train de devenir russes ? ".
La réponse ne peut être que non. Non, nous ne sommes pas russes, nous sommes orthodoxes. Et s'il faut parler de nos origines, que personne n'oublie que la paroisse a trois origines : une communauté d'émigrés russes, une communauté de réfugiés grecs et un prêtre français, le père Eugène Coulon. Si c'est vrai que notre paroisse est fondée sous l'omophore de Mgr Euloge (vladyka Evlogii), métropolite des églises russes en Europe occidentale, c'est également vrai que notre paroisse a été la première en province à célébrer en français et que le métropolite grec, monseigneur Jérémie, est venu nous visiter en disant que la communauté grecque considérait nos prêtres comme les leurs.
Après sont venus des Roumains, des Serbes, des Bulgares, des Géorgiens, des Syriens, des Libanais… et aussi des Français de souche, tous orthodoxes !
La paroisse n'est donc ni russe, ni grecque (ni français d'ailleurs), mais orthodoxe. Ceci dit, que tous les Russes soient fiers de cette belle église style russe. C'est un cadeau qui vient de la Russie, pour une très grande partie érigée par des Russes. Qu'ils soient fiers et heureux de voir les bulbes arriver et monter en haut de la chapelle avec la croix russe ! Mais ensuite, que les Grecs se réjouissent quand nous finissons l'Iconostase de style grecque. Et que nous tous, nous continuons à grandir dans la foi en célébrant dans la langue du pays, tout en priant le Notre Père dans tous nos langues.
Il y a également l'idée d'écrire un texte autour des fenêtres et je propose d'écrire : " Que tous soient un " (Evangile de St Jean) et de l'écrire dans tous nos langues liturgiques, en grec, slavon et français, en araméen, géorgien et arabe, en roumain et pourquoi pas anglais ou même néerlandais…
Mais tournons nous vers l'essentiel, puisque tout cela n'est que signe extérieur de ce qui devrait se réaliser en nous.
Nous confirmons que par le Baptême nous sommes morts et ressuscités avec le Christ (Rom 6, 8). N'est ce pas dire que nous ne vivions plus " selon le monde " ? Nous sommes dans le monde, mais pas du monde. Notre patrie " n'est pas ici-bas " (Hebr. 13, 14). Comme les Juifs, nous sommes encore toujours " en route ", sur " le chemin ". Nous vivons dans un pays et essayons d'y être des bons citoyens, mais nous sommes " étrangers et voyageurs " (Pierre 2, 11) appelés à obéir à des lois beaucoup plus élevés, à " la loi de l'Esprit " (Rom 8, 2). Nous sommes citoyens de la République, mais en même temps…
La vie de l'Eglise est une vie qui nous mène vers le Royaume des Cieux. Nous y sommes guidés pour trouver " le Chemin " vers " le monde à venir " (Hebr. 6, 5). Là nous serons une " nation sainte ", " peuple de Dieu " (1 Pierre 2, 9 et 10).
Alors, cheminons ensemble, personnes issues de tant de peuples différents, cheminons ensemble vers le Royaume donné par Dieu en devenant " concitoyens des Saints " (Eph. 2, 19).

Votre prêtre Lambert

"Русские?"

Мы стороим часовню в традиционном русском стиле.Очень красивую часовню. Все русские могут этим гордиться. Это подарок из России, и в большей части это сделано русскими. Будьте горды и счастливы, что купола будут установлены на часовне с православным русским крестом!
Но нужно знать , что в первую очередь наш приход не русский. Он православный! У этого прихода три основы: в двадцатые годы была диаспора русских эмигрантов, диаспора греческих беженцев и французский священник. Приход основан под руководством и по благословению Владыки Евлогия, митрополита Русских православных церквей в Западной Европе,но по его благословению это была первая церковь за пределами Парижа, где богослужение проводилось на французском языке. Позднее, греческий митрополит епископ Еремей (Жереми) посетил нас, сказав, что греческая диаспора считала наших священников своими.
Позже присоединились румыны, сербы, болгары, грузины, сирийцы, ливанцы… а также французы по происхождению, все православные!
То есть приход ни русский, ни греческий, и ни французский, но православный. Он здесь для всех! Это важно, потому что «Они не от мира» (от Иоанна 17), «ибо не имеем здесь постоянного града, но ищем будущего» (Послание к Евреям 13, 14). Мы находимся «на дороге», мы «в пути». Мы живем в странеи стараемся быть в ней хорошими гражданами, но мы «пришельцы и странники» (Первое послание Петра 2, 11) призванные подчиняться законам высшим, «законам Духа» (Послание к Римлянам 8, 2). Церковь ведет нас к «будущему веку» (Послание к Евреям 6, 5), к Царству Небесному. Там мы будем «народом святым», «народом Божьим» (Первое послание Петра 2, 9 и 10). Итак, пойдем вместе, выходцы из стольких разных народов, пройдем путь вместе к Царству, данному Богом, становясь «согражданами Святым» (Послание к Эфесянам 2, 19).

Ваш отец во Христе, Ламберт

 

Mentions légales