Vous êtes ici : catéchèse > tous les mots de Père Lambert > un mot de Père Lambert

Mot de Père Lambert

novembre 2005

Chaque mois, Père Lambert écrit quelques mots pour aider les paroissiens de l'église orthodoxe de Nantes
à réfléchir et progresser sur leur chemin spirituel.

"Je ne te lâcherai pas"

Nous allons conclure notre petite série sur la prophétie d'Ezéchiel. En octobre nous avons vu que Dieu avait épousé Jérusalem. Mais… Jérusalem ne reste pas fidèle. Elle se perd dans l'adultère et la prostitution : "Mais tu t'es fiée à ta beauté et à la mesure de ton renom, tu t'es prostituée ; tu as prodigué tes débauches à tout passant" (note 1Nous suivons le chapitre 16 à partir du verset 15 jusqu'à la fin.) . L'infidélité du Peuple de Dieu ne cesse d'être invoqué par les prophètes : les Israélites ne sont pas fidèles à leur Dieu, mais recommencent à adorer les (faux) dieux ; ils ne mettent pas leur confiance en l'Alliance de Dieu quand ils sont menacés, mais comptent sur les armes et les alliances avec leurs voisins (païens) ; ils ne suivent pas les chemins de Dieu mais cherchent la richesse et le pouvoir… C'est ce que nous aussi, dans notre vie, nous avons tendance à faire : nous comptons sur les sécurités d'ici-bas ; nous nous conformons à l'esprit du temps ; nous recherchons le confort…
Dieu n'est pas content. Le texte dit qu'Il est jaloux et fâché : "J'irai jusqu'au bout de Ma fureur contre toi ; puis Ma jalousie se détournera de toi, je M'apaiserai, Je ne serai plus offensé". Dieu se réconciliera, on le verra, mais d'abord il est fou de jalousie, plein de rage. Ce sont des propos que nous, nous n'oserions pas avoir en parlant de Dieu. Mais ici, c'est Dieu Lui-même Qui les formule. Rappelons-nous que toute cette prophétie d'Ezéchiel est insufflée par Dieu : "Il y eut une parole du Seigneur Dieu pour moi : '(…) fais connaître à Jérusalem ses abominations'" (note 2C'est ainsi que notre texte commençait (Ezéchiel, 16, 1).) . Alors, c'est bien Dieu Lui-même Qui dit Qu'il est jaloux. Cela nous étonne. Serait-Il comme nous ? La jalousie n'est-ce pas plutôt un vice ? Et non, ici, être jaloux veut dire que l'amour de Dieu pour Son peuple est vrai. Il aime Son peuple et ne supporte pas son infidélité…
Dieu ne supporte pas d'être trompé. Il est fâché et, dit le texte, "Il applique le châtiment des femmes adultères" à Jérusalem, c'est-à-dire, qu'Il la "livre dans leurs mains", Il la livre "à la fureur et à la jalousie" des hommes qu'elle a eu (verset 39 et ici on parle d'une autre jalousie que celle de Dieu). Cela veut dire qu'elle devra assumer son comportement. Etant allée avec " tout passant " elle est à la merci de ces messieurs…
Pourtant, Dieu ne la délaissera pas. Malgré tout. Il " s'apaisera " (verset 42) et Il "Se souviendra de Son Alliance avec elle" (verset 60). Il "rétablira Son Alliance avec elle" (verset 62). Alors là, Dieu se réconcilie avec Jérusalem, comme Il le fait avec nous, à chaque fois que nous nous retournons, que nous retournons vers Dieu en Lui demandant de nous accepter comme le fils prodigue. Dieu nous accueillera, les bras ouverts (note 3Evangile selon Saint Luc, chapitre 15.). Ou plus encore. C'est Lui Qui viendra nous chercher comme le berger qui abandonne tous les moutons pour aller chercher la brebis perdue (note 4Evangile selon Saint Mathieu, chapitre 18, 12.). Dans le livre du Cantique des Cantiques la fiancée va chercher son bien aimé qu'elle ne trouve plus dans son lit : "Sur mon lit, au long de la nuit, je cherche celui que j'aime. Je le cherche mais ne le rencontre pas. Il faut que je me lève et que je fasse le tour de la ville ; dans les rues et les places, que je cherche celui que j'aime". Elle cherche et cherche encore "mais ne le rencontre pas". Elle demande aux veilleurs de nuit, elle va encore plus loin, et elle le retrouve : "Je le saisis et ne le lâcherai pas". C'est bien l'image de Dieu Qui nous recherche. Ou s'agit-il de nous qui recherchons Dieu… ? Ou est-ce les deux ?
C'est sûrement les deux. Dieu nous cherche. Nous, nous Le cherchons. Et Il se réconciliera avec nous.

Votre prêtre Lambert

Rien au survol des chiffres dans le texte ? Mettez votre navigateur à jour (update) !
Notes :
1- Nous suivons le chapitre 16 à partir du verset 15 jusqu'à la fin.
2- C'est ainsi que notre texte commençait (Ezéchiel, 16, 1).
3- Evangile selon Saint Luc, chapitre 15.
4- Evangile selon Saint Mathieu, chapitre 18, 12.

«Я тебя не оставлю»

Мы закончим нашу небольшую серию о пророке Езекииле (мы продолжаем главу 16 со стиха 15 и до конца). В октябре мы видели, что Бог женился на Ерусалиме. Но Ерусалим не останется верной. Она потеряется в прелюбодеянии и блудодействе: «Но ты понадеялась на красоту твою, и пользуясь славою твоею, стала блудить и расточала блудодейство твое на всякого мимоходящего, отдаваясь ему.» На неверность Народа Божьего не перестают указывать пророки: Иудеи неверны своему Богу, но начинают преклонять (ложным) богам; они не доверяют Завету Божьему, когда им угрожают, но расчитывают на свое оружие и на союз с соседями (язычниками); они не следуют Божьему пути, но ищут богатства и власти… Это то же, что и мы , в нашей жизни, имеем тенденцию делать: мы надеемся на безопасность здесь, мы соответствуем современникам, мы ищем комфорта…
И тогда, Бог ревнует и гневается: «Я буду судить тебя судом прелюбодейц и проливающих кровь, - и предам тебя кровавой ярости и ревности». Эти слова мы не рискнули бы употребить говоря о Боге, но пророк говорит их. Это нас удивляет. Неужели Бог такой же как и мы, люди? Ревность разве не грех? Нет, здесь быть ревнивым значит, что любовь Бога к народу Своему настоящая. Он любит Свой народ и не выдерживает, что народ остается неверным… Тем не менее, Бог не оставит Ерусалим. Не смотря ни на что. Он «успокоится» (стих 42) и Он «вспомнит Союз Свой с ней» (стих 60). Он «восстановит Союз Свой с ней» (стих 62). Бог мирится с Ерусалимом, как Он делает это с нами, каждый раз, когда мы возвращаемся к Нему. И более того. Он приходит искать нас, как пастух оставляет все стадо, чтобы найти заблудшую овцу (Евангелие от Св. Матфея, глава 18, 12).
Бог ищет нас. Мы, мы ищем Его. И Он мирится с нами.

Ваш отец Ламберт

 

Mentions légales