Vie de Saint Alexis d'Ugine

Saint Alexis, prie Dieu pour nous !

Saint Alexis d'Ugine
Saint Alexis d'Ugine

Le 4 février 2004, le Patriarcat œcuménique a publié un acte d'insertion (décidé le 16 janvier) dans la liste des saints, de cinq personnes ayant vécu en France, parmi celles-ci, le père Alexis Medvedkov.

Celui-ci naquit le 1er juillet 1867, dans un village nommé Fomistchevo (district de Viazma). Fils de prêtre, son père, Jean, mourut peu après sa naissance. Il termina le séminaire en 1889 et devint lecteur à Saint-Pétersbourg. Demandant conseil pour son avenir au futur saint Jean de Kronstadt, il reçut cette réponse : " C'est une bonne chose que tu aies la crainte de Dieu ; (…) demande l'ordination sacerdotale ". Le 24 décembre 1895 eut lieu l'ordination diaconale et deux jours plus tard le sacrement de la prêtrise. Il fut nommé à la paroisse consacrée à la Dormition de la Mère de Dieu à Vrouda (district de Yambourg, province de Saint-Pétersbourg). Il resta vingt-trois ans dans cette paroisse pauvre à laquelle étaient rattachés treize bourgs alentour. La révolution de 1917 vint douloureusement bouleverser son existence, comme beaucoup d'autres. Il fut arrêté par la Tchéka, battu, torturé - son visage en garda les marques. Il fut libéré grâce à l'intervention de sa fille aînée qui se proposa en otage pour lui. En 1919 commença l'exil, tout d'abord l'Estonie. L'année suivante sa femme mourut. Il dut travailler dur : ouvrier dans une mine de schiste, puis gardien de nuit. En 1929, à sa demande, le métropolite Euloge le nomma recteur de la paroisse savoyarde Saint-Nicolas d'Ugine, le 15 décembre. Celle-ci avait été consacrée en 1927. Il s'agissait d'un hangar. La communauté était constituée, pour une bonne part, d'anciens militaires qui étaient employés par l'usine de métallurgie. Doux, humble, priant, le père Alexis se heurta à l'opposition d'une partie de ses paroissiens. Les réunions paroissiales, avant sa venue, étaient déjà parfois houleuses en raison de divergences de points de vue ecclésiaux et politiques. L'humilité, la douceur du père Alexis, son recours à Dieu par la prière lorsqu'une question délicate se posait, n'étaient pas toujours bien compris des personnes, dont d'anciens militaires, qui avaient une autre conception de l'autorité. Une plainte fut adressée au métropolite Euloge. Celle-ci eut pour effet de mobiliser la majeure partie des paroissiens en faveur de son recteur. Il s'avéra alors clairement que les détracteurs n'étaient qu'une petite minorité. Monseigneur Euloge maintint donc le père Alexis dans ses fonctions. En juillet 1934, le père Alexis, épuisé par les nombreuses épreuves endurées, tomba gravement malade. Un cancer de l'estomac, qui commençait à s'étendre à l'ensemble du corps, fut diagnostiqué. Donnant ses dernières recommandations aux nombreux visiteurs, priant sans cesse, il demanda que ceux qui l'avaient calomnié viennent afin qu'il puisse leur demander pardon et bénit tous ses paroissiens. La veille de sa mort, ses voisins l'entendirent chanter des chants religieux. Il mourut le 22 août 1934.

Le saint et juste prêtre Alexis d'Ugine
Le saint et juste prêtre Alexis d'Ugine

Il fut d'abord enterré dans une sépulture provisoire, puis dans une concession achetée par le nouveau recteur de la paroisse. Le 22 août 1956, suite à un décret municipal portant sur le transfert des restes dans un nouveau cimetière, le cercueil fut ouvert. A la surprise de tous, le corps de père Alexis était intact. Resté trois jours à la surface, le corps ne subit aucun dommage. Le 30 septembre suivant, le cercueil fut rouvert et les témoins constatèrent une nouvelle fois l'excellent état du corps de père Alexis. Le métropolite Vladimir (Tikhonitsky), suite à une demande du père Paul (Poukhalsky) de l'église du Monastère de la Protection de la Mère de Dieu à Bussy-en-Othe, bénit le transfert définitif de la dépouille dans la crypte de l'église de la Dormition de la Mère de Dieu à Sainte-Geneviève-des-Bois. Elle eut lieu le 4 octobre 1956.
La date fixée pour la synaxe collective des nouveaux saints est le 20 juillet. Chacun sera également célébré le jour correspondant à son décès, soit le 22 août pour saint Alexis Medvedko

Saint Alexis d'Ugine, prie Dieu pour nous !

Christophe Levalois
(Feuillets de la paroisse St Jean, Issy les Moulineaux)

Vie de Saint Alexis d'Ugine (document détaillé, fort intéressant) sur pagesorthodoxes.net :
http://www.pagesorthodoxes.net/saints/mere-marie/alexis-d-ugine.htm

 

Mentions légales