Vous êtes ici : la paroisse >> construire en rondins

Construire en rondins

La construction d'une chapelle en rondins est tout un art.
L'église orthodoxe de Nantes Saint Basile érige une chapelle en bois venant de Sibérie.




Larix Sibirica : Le mélèze de Sibérie
est un bois dur et imputrescible. Il ne
nécessite pas de traitement ni de protection
particulière. Les rayons ultra-violets

modifient la couleur du bois qui devient
grise avec le temps.

Rodniki est une petite ville située en Sibérie occidentale, près d'Ivanovo. C'est là que se trouve l'entreprise qui a fabriqué la chapelle.

Galerie de photos

Galerie de photos

Galerie de photos

Croiser les fustes :

Inventée il y a plus de 3000 ans, la construction en rondins bruts (fûts ou fustes) s'est perpétuée jusqu'à nos jours, surtout dans les pays froids et boisés.
La technique consiste à construire des murs en rondins qui se croisent. Chaque rondin comporte une gorge à sa face inférieure qui lui permet de reposer de manière parfaitement adaptée sur le rondin précédent. On rajoute un joint (mousse, laine naturelle ou artificielle, fibre bitumée,…) pour parfaire l'étanchéité. Chaque rondin comporte également une entaille en regard de l'intersection avec un autre rondin. C'est cette entaille qui donne sa solidité à l'assemblage.
La gorge comme l'entaille d'intersection doivent être tracées et réalisées avec précision. Il faut pour cela présenter le rondin sur le rondin précédent, faire un premier traçage, puis une première découpe, re-présenter, tracer à nouveau et découper finalement en tenant compte du retrait du bois au séchage et de son tassement.
C'est l'art de la fuste.
C'est ainsi que les murs de la chapelle ont été construits une première fois en Sibérie, puis démontés pour être transportés jusqu'à Nantes en camion.


Croiser les fustes

en savoir plus

 

Mentions légales