Vous êtes ici : la paroisse >> la fondation

La Fondation

Orthodoxie en Pays de Loire : pose de la première pierre de l'église de Nantes

Voici qu'est fondée cette église pour la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ…

Église Orthodoxe de Nantes, Mgr Gabriel, P. Lambert, Ambroise
bénédiction des fondations (sud).

Ce samedi matin 30 octobre 2004, Mgr Gabriel, archevêque des églises de tradition russe en Europe Occidentale, a célébré l'office de la fondation de la chapelle sur le terrain accordé par la mairie au 53 boulevard de la Beaujoire, juste à côté de l'église Saint Georges. Nous y avons été accueillis par le curé de cette paroisse, le Père Jean-Joseph Foucher, qui avait mis la salle paroissiale de l'église Saint Georges à notre disposition dans laquelle nous avons pu proposer un vin d'honneur à toute la communauté chrétienne présente - orthodoxe, catholique en particulier avec le vicaire général le père Moutel représentant Mgr Soubrier et protestante avec le pasteur J. P. Rive - ainsi qu'aux représentants de la municipalité délégués par M. J-M Ayrault.

A 10h00 , ayant revêtu leurs ornements à l'église Saint Georges,s'avançaient l'Archevêque Gabriel avec les pères Lambert van Dinteren, Jean Roberti (de Rennes et doyen de l'ouest), et Antoine Gélineau (patriarcat de Roumanie) et un servant (Ambroise) portant l'encensoir pendant que le chœur chantait les stichères de Saint Basile. Tout l'office fut d'une sobre et émouvante beauté grâce, notamment, à la richesse spirituelle des textes lus par le clergé et admirablement chantés par la chorale.
Une grande croix fut plantée à l'emplacement du futur autel.
Veuille, Seigneur Jésus Christ, par le signe redoutable et la puissance de ta Croix, protéger ce lieu pour ta gloire, ô notre Dieu qui sur elle fus crucifié, (…)

Église Orthodoxe de Nantes, première pierre
La première pierre est scellée…
le parpaing contient des reliques de martyrs
et un parchemin attestant de la
fondation de l'église.

Les reliques de saints martyrs de l'antiquité furent déposées dans un petit sac brodé puis scellé avec le parchemin au cœur de la pierre d'angle, cette pierre ayant été bénie par aspersion d'eau bénite et sanctifiée par l'onction d'huile avant d'être placée dans l'excavation prévue à cet effet.

Seigneur Jésus Christ, Fils du Dieu vivant, notre Dieu véritable, image et reflet du Père sans commencement, notre vie éternelle; étant la pierre d'angle taillée de la toute-pure et virginale montagne sans que main d'homme l'ait touchée, toi l'inébranlable fondement de ton Église, (…); et toi, qui es l'Alpha et l'Oméga, le principe et la fin, qui au commencement as créé toute chose, sois le début, l'accroissement et l'achèvement de cette œuvre, bénis les fondateurs et les ouvriers, active le travail de leurs mains et, dans ta divine providence, multiplie largement tout ce qui est utile à la construction et l'achèvement de cette église; afin que ce soit une demeure parfaite et pleine de ta gloire et qu'en elle soit glorifié ton nom sublime et plein de sainteté, béni avec celui du Père et de l'Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.




Prions encore pour que cette oeuvre sainte reçoive l'assistance d'un bon ange
qui la garde, la délivre de tout obstacle créé par les ennemis visibles et invisibles,
la protège de tout péril et en affermisse les ouvriers, disons tous :
Seigneur, écoute et prends pitié.

Ainsi s'exprima toute l'intensité de ce moment où le Christ lui-même à travers la présence réelle de ses Saints, habite déjà en ce lieu.
Puis l'archevêque accompagné du clergé, continua l'aspertion des fondations de l'église en se tournant vers les 4 directions de l'espace. Tout d'abord vers le nord, puis vers l'ouest, le sud et enfin l'est en formulant des prières de bénédictions pour le début et l'achèvement de la construction, les ouvriers, les donateurs, les fondateurs, tous ceux grâce à qui le projet d'élever un temple en ces lieux a pris forme.

Le parchemin qui est scellé
dans la "pierre d'angle"

parchemin, français, Église Orthodoxe de Nantes

cliquer pour agrandir



parchemin : français, slavon, grec, Église Orthodoxe de Nantes

le texte est écrit
en français, en russe et en grec.



Après l'office de la fondation, le vin d'honneur et les agapes fraternelles, Mgr Gabriel donna une conférence sur les saints nouvellement canonisés.
Après une semaine particulièrement pluvieuse, le terrain était certes boueux, mais ce matin-là, un beau soleil d'automne présidait au déroulement de la célébration, y apportant une note d'espérance et de lumière joyeuse. Enfin cette journée chaleureuse nous a également fait sentir qu'il peut exister entre chrétiens une grande fraternité dans la diversité des approches et des sensibilités.




Hélène

la suite : construction 1

Mentions légales