Communiqué de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France

Orthodoxie en Loire-Atlantique

L'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (A.E.O.F.) s'est réunie le 9 février 2004, à son siège 7 rue Georges Bizet, 75116 Paris, sous la présidence de Son Eminence le Métropolite Emmanuel. Dans un souci de communication et d'information, tant à l'égard des fidèles de l'Eglise orthodoxe en France, qu'à l'égard des Eglises chrétiennes de France et plus généralement de la société française, l'A.E.O.F souhaite désormais faire part régulièrement de l'état d'avancement et d'élaboration de ses travaux et entend partager sa réflexion sur des sujets d'actualité qui touchent aussi bien la vie, l'expression et le témoignage de l'Eglise orthodoxe en France dans toutes ses composantes que la société française qui est la nôtre. Plusieurs questions d'ordre théologique, ecclésio-logique et pastorale mais aussi d'organisation du travail interne de l'A.E.O.F ont été évoquées sur lesquelles l'A.E.O.F souhaite attirer l'attention :

1.L'A.E.O.F tient à remercier une nouvelle fois le président de la République Française qui a reçu pour la deuxième année consécutive, à l'occasion des traditionnelles cérémonies de vœux pour la nouvelle année, une délégation de l'Assemblée conduite par son président, le Métropolite Emmanuel, évêque du diocèse du Patriarcat Œcuménique en France, accom-pagné du Métropolite Gabriel, évêque du diocèse du Patriarcat grec-orthodoxe d'Antioche en Europe Occidentale et Centrale. La délégation a tenu à souligner au chef de l'Etat sa pleine satisfaction du dialogue perma-nent et constructif engagé dernièrement entre les plus hautes autorités publiques en France et les représentants de l'Eglise orthodoxe dans ce pays et a exprimé au président sa reconnaissance pour l'écoute et l'attention portées à l'égard de notre Eglise par les autorités françaises. A l'occasion de cette rencontre avec le chef de l'Etat, la délégation orthodoxe a évoqué également la question de l'insertion et l'intégration en France des nouveaux immigrants orthodoxes venus de différents pays européens. Par ailleurs, elle a tenu à signaler à Monsieur Chirac le climat de confiance, de respect mutuel et de coopération fructueuse entre tous les chrétiens de France notamment au sein du Conseil des Eglises Chrétiennes de France, dont l'Eglise orthodoxe est membre et co-préside les travaux.

2.L'A.E.O.F a engagé depuis quelque temps une réflexion sur le mode de fonctionnement et les activités des commissions qui travaillent auprès d'elle et entend, avec l'aide des responsables et des membres de ces commissions, accentuer et orienter les prochains travaux en vue de manifester encore davantage l'unité de l'Eglise orthodoxe en France, son expression et son témoignage. Il a ainsi été décidé de constituer aux côtés des commissions existantes (commissions théologique, liturgique, relations inter-Eglises, médias & information, administration) une nouvelle commission intitulée « Eglise & Société » qui aura essentiellement pour mission, avec l'aide d'experts clercs et laïcs, de réfléchir et travailler sur divers questions d'actualité telles que celles liées à l'éthique de la vie (bioéthique, contraception, euthanasie…), l'engagement civique dans la cité, la laïcité, la solidarité dans nos sociétés face à la solitude, à la détresse humaine, la paupérisation, l'accueil des nouveaux immigrants, l'instauration d'aumôneries orthodoxes dans les hôpitaux et les prisons…

3.Dans une intention de communion et de prière et dans l'esprit de l'Eglise indivise, l'A.E.O.F a demandé à sa commission liturgique de s'atteler à un travail d'élaboration et de création des textes (tropaires, kondakion, stichères …) liés à la commémoration, dans nos services et offices liturgiques, des Saints de la terre de France. Une fois ce travail achevé, il sera mis à la disposition des fidèles, des célébrants et des communautés orthodoxes de France.

4.Dans le même ordre d'idée, et à l'approche du Saint et Grand Carême de Pâques, l'A.E.O.F rappelle la publication de son appel/invitation lancé aux Eglises chrétiennes de France pour partager une "expérience du jeûne de Pâques" -qui cette année sera célébrée à la même date- suivant la Tradition des saints Pères d'Orient et d'Occident.

5.In fine, l'A.E.O.F souhaite attirer l'attention des fidèles orthodoxes sur la concélébration du Dimanche de l'Orthodoxie (le 29 février) qui constitue un des moments forts de l'expression de l'unité de l'Orthodoxie en France et dans le monde et qui, selon la tradition établie depuis plusieurs années en France, débute par une liturgie eucharistique solennelle concélébrée en la cathédrale grecque Saint-étienne, siège de l'Assemblée, par les évêques orthodoxes de France, par plusieurs prêtres de divers diocèses et chantée par différentes chorales d'expression grecque, russe, arabe, roumaine et française. Cette liturgie se prolongera l'après-midi à l'Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, par une rencontre organisée sous les auspices de l'A.E.O.F, par la Fraternité Orthodoxe de la région parisienne et qui aura cette année pour thème « L'icône, un art liturgique vi-vant » autour de trois communication de Nicolas Spassky (« le renouveau contemporain de l'iconographie traditionnelle dans l'Eglise russe »), d'Alexis Chryssostalis (« le renouveau contemporain de l'iconographie traditionnelle dans l'Eglise de Grèce ») et du Père Nicolas Osoline (« Créativité et tradition eniconographie »).

Pour l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France
Le jeudi 12 février 2004

 

Mentions légales