Communiqué de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France

Élection du nouveau pape de Rome

Son Eminence le Métropolite Emmanuel, président de l'AEOF

L’Assemblée des Évêque Orthodoxes de France (AEOF) s’est réunie le 21 avril 2005 sous la présidence du métropolite Emmanuel et a décidé de publier le présent communiqué au sujet de l’élection du nouveau pape de Rome.
L’AEOF tient à saluer l’élection du nouveau pape de Rome, Benoît XVI, et lui adresse ses félicitations ainsi qu’à nos frères catholiques et à l’épiscopat de l’Église catholique romaine dans le monde et en France particulièrement.
L’AEOF prie le Seigneur de prêter longue vie au pape Benoît XVI et de le guider dans la charge pastorale qui est la sienne.
L’AEOF formule les vœux les plus sincères pour que le successeur de Jean Paul II porte dans son cœur et sa pensée, le souci de l’unité des chrétiens et œuvre à une poursuite déterminée du dialogue œcuménique.
Un témoignage commun, voir unique, pour l’Unique nécessaire est une exigence centrale de notre époque et interpelle encore davantage aujourd’hui tous les chrétiens. Un tel témoignage de vérité passe par le respect de l’autre, par un dialogue sincère, dans la vérité et dans l’amour, par des « gestes concrets » selon l’expression même du nouveau pape de Rome, qui dissipent les malentendus, pacifient la mémoire en surmontant des séquelles regrettables héritées de l’Histoire et établissent un climat de confiance, de sérénité et de fraternité entre nos Eglises.
La charge pastorale qui échoit désormais sur les épaules du nouveau pape de Rome doit lui donner la mesure de la grandeur de l’attente et de l’espérance qui reposent ainsi sur son pontificat. Seule l’audace du rapprochement dans la vérité et l’amour peut vaincre les crispations, qu’elles soient volontaires ou involontaires, et peut permettre de surmonter les difficultés qui surgissent ici ou là sur le chemin de notre démarche commune vers l’unité.

Pour l’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France
Paris, le 21 avril 2005.

 

Mentions légales