Communiqué de l'Assemblée des Evêques Orthodoxes de France

(AEOF)

Son Eminence le Métropolite Emmanuel, président de l'AEOF

Séminaire élargi de travail des différentes instances de l’AEOF

Paris le 27 janvier 2009 – L’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France (AEOF) a tenu le vendredi 23 janvier sa première réunion périodique pour l’année 2009 en son siège sous la présidence du métropolite Emmanuel. Participaient à cette réunion, le métropolite Jean (diocèse du Patriarcat d’Antioche), l’Archevêque Gabriel (archevêché des paroisses d’origine russe en Europe Occidentale - Patriarcat Œcuménique), le métropolite Joseph et son auxiliaire, l’évêque Marc (diocèse du Patriarcat de Roumanie), l’évêque Luka (diocèse du Patriarcat de Serbie) et Carol SABA (secrétariat de l’AEOF). L’archevêque Innocent (diocèse du Patriarcat de Moscou) n’a pas pu participer étant en voyage à Moscou pour les préparatifs du concile local de l’Eglise russe. Les mêmes évêques ont présidé le lendemain, samedi 24 janvier, les travaux du séminaire élargi de travail de l’AEOF auquel ont pris part plus d’une cinquantaine de clercs et laïcs, responsables et membres des commissions de l’Assemblée épiscopale.

Réunion périodique de l’AEOF – 23 janvier à 15h

- Les évêques ont eu la joie d’accueillir le métropolite Jean, qui participait pour la première fois aux réunions de l’AEOF après son intronisation en septembre dernier.

- Ils ont prié le Seigneur pour que les travaux du concile de l’Eglise russe aboutissent, dans la paix et la concorde, à l’élection d’un digne successeur de feu le Patriarche Alexis II.

- Les évêques orthodoxes de France ont rendu un hommage appuyé à l’action et à l’œuvre du théologien et historien orthodoxe Olivier Clément, décédé le 15 janvier à Paris, dont les funérailles ont été célébrées à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge le mardi 20 janvier en présence de nombreux évêques, prêtres et fidèles orthodoxes et représentants d’Eglises catholiques et protestantes. Deux messages d’hommage, du Patriarche Œcuménique de Constantinople, Bartholomée 1er et du primat de l’Eglise roumaine, le Patriarche Daniel, ont été lus à cette occasion. Andréa RICCARDI, responsable de la communauté « San Egidio », présent à l’office, a rendu un vibrant hommage à Olivier Clément, grand ami et inspirateur de la communauté.

- Les membres de l’AEOF ont accueilli avec très grand soulagement la cessation des hostilités et des violences dans la région de Gaza. Ils réitèrent leur condamnation de toutes formes de violence et plus particulièrement, celles qui atteignent les populations civiles qui, dans ce conflit, ont payé un très lourd tribut notamment parmi les enfants. Les évêques orthodoxes de France exhortent toutes les autorités internationales, religieuses et politiques, à déployer tous les efforts afin de préserver cet arrêt des hostilités et de mettre en place des dynamiques de dialogue, de réconciliation et de résolution des problèmes politiques permettant à toutes les populations de cette région de vivre en paix et dans le respect mutuel.

- A la fin de la réunion, les évêques ont concélébré un office de prières de bénédiction de la nouvelle année civile 2009 et ont partagé la « VASSILOPITA », le gâteau traditionnel de Saint Basile, avec les fidèles et les représentants des autorités civiles et diplomatiques.

Séminaire élargi de travail des différentes instances de l’AEOF – samedi 24 janvier (8h-16h)

- Il s’agit là de la deuxième édition du genre, après celle organisée par l’AEOF en octobre 2006 à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge. Cette journée de prière et d’échange s’inscrit dans la longue tradition de travail en commun des orthodoxes de France, initiée par le Comité inter épiscopal orthodoxe en 1967 et poursuivie par l’AEOF depuis 1997.

- Plus d’une cinquantaine de clercs et de laïcs des différents diocèses orthodoxes représentés au sein de l’AEOF, ont pu ainsi prier ensemble, partager des agapes fraternelles, faire connaissance et surtout réfléchir, dans une atmosphère conviviale, irénique et ordonnée, sur les sujets prioritaires, essentiels à un témoignage orthodoxe d’unité en France.

- La journée a débuté par une liturgie eucharistique entièrement célébrée et chantée en français. Le métropolite Emmanuel a inauguré le séminaire de travail par la prière du Roi Céleste puis a retracé les étapes des travaux pan orthodoxes sur le statut canonique des communautés se trouvant en dehors des frontières des pays traditionnellement orthodoxes. Il a souligné l’importance du travail inter orthodoxe conduit en France depuis le Comité inter épiscopal et puis, par l’AEOF. Ce travail, dit-il, a toujours été cité dans les commissions pré conciliaires, comme un modèle « pilote » de coopération inter orthodoxe. Il a insisté sur la nécessité de poursuivre et d’amplifier cette coopération pour un témoignage d’unité notamment en vue de la tenue de la prochaine commission pré conciliaire prévue en 2009 selon les décisions de la SYNAXE des primats des Eglises orthodoxes autocéphales réunis en octobre 2008 au Patriarcat Œcuménique de Constantinople à Istanbul. Carol SABA a par la suite donné quelques indications méthodologiques sur les attentes de la rencontre en insistant sur la démarche transversale qui consiste à cerner les défis communs et à identifier les diaconies inter orthodoxes correspondantes à mettre en œuvre ensemble.

- La réflexion s’est poursuivie au sein d’ateliers de travail, par commission. Le déjeuner fut un grand moment de convivialité prolongeant les échanges. Puis, tous les participants se sont retrouvés en séance plénière au cours de laquelle les responsables des commissions ont fait état de la réflexion conduite et ont présenté les propositions prioritaires de leurs commissions respectives [théologique (Père Nicolas CERNOKRAK), liturgique (Père Nicolas LOSSKY), dialogue inter confessionnel et inter religieux (Mgr Marc), Eglise & Société (Mr. Michel SOLLOGOUB), pastorale (Père Alexis STRUVE) et médias & communication (Mr. Carol SABA]. La discussion a permis de dégager une « feuille de route » des travaux de l’AEOF dans les mois à venir. Des réunions de travail ont été programmées avec des échéanciers. Le secrétariat de l’AEOF a été chargé de mettre en place une procédure de suivi des travaux et de prolonger les bienfaits de cette rencontre par la mise en place d’outils d’échange, notamment par emails, pour maintenir « le lien » et développer le « momentum » de cette journée décisive dans notre vécu ecclésial en France.

- De l’avis de tous, cette deuxième journée était une grande réussite. Ce fut un cadre convivial et organisée, qui a permis aux uns et aux autres de se rencontrer, de faire connaissance et de travailler ensemble d’une manière respectueuse des sensibilités des uns et des autres, et des apports et des charismes de chacun des diocèses représentés au sein de l’AEOF.

- La volonté de travailler ensemble a été réaffirmée afin que « la parole orthodoxe, selon les termes de la déclaration finale de la SYNAXE des primats des Eglises orthodoxes autocéphales d’octobre dernier, puisse avoir un impact efficace sur le monde contemporain ».

 

Mentions légales