3- Besoin d'un lieu permanent

années 2000 - 2001

Après plus de 70 ans d'existence plus ou moins facile, comme nous avons pu le voir dans son histoire, la paroisse Saint Basile est toujours bien vivante et cherche un lieu permanent pour se développer pleinement.

Hébergés à l'église Saint Marc -2001

Le Père Lambert, recteur de la paroisse, est prêtre depuis 1993. Il est directeur d'un foyer d'accueil à Saint Nazaire.

La Communauté :

Tous les paroissiens autour du père Lambert forment une communauté vivante et dynamique. Le Père Lambert est prêtre depuis 1993. Docteur en théologie liturgique, il a travaillé de nombreuses années comme volontaire permanent du mouvement "ATD Quart Monde". Il est directeur d'un foyer d'accueil à Saint-Nazaire. Actuellement des Russes, des Grecs, des Bulgares, des Serbes, des Ethiopiens, des Libanais, des Syriens et des Français ainsi que des petits-enfants des premiers paroissiens émigrés russes ou grecs forment la communauté paroissiale. Celle-ci est composée d'environ 200 familles ce qui représentent à peu près 400 personnes. Par sa situation universitaire, Nantes, ville dynamique, accueille de nombreux résidents (population d'actifs ou d'étudiants).Parmi eux, nombreuses sont des personnes venant d'anciens pays de l'Est et donc de tradition orthodoxe.
Le projet de construction d'une chapelle, des offices réguliers, des anciens, des jeunes couples avec enfants, des étudiants… tout ceci contribue à donner un élan qui ne se relâche pas dans le temps.

Les Offices religieux :

Il nous arrive régulièrement d'être appelés par l'Aumônier de l'hôpital ou même de la prison pour que le prêtre de notre communauté puisse rendre visite à des malades souvent émigrés maîtrisant mal le français et en mal-être physique ou psychique Il est très important que nous puissions y répondre.
Environ deux fois par mois sont célébrées les Vêpres, le samedi soir, et la Liturgie (la Messe), le dimanche matin, qui rassemble autour de 60 personnes. Le nombre des fidèles est bien plus important lors des Grandes Fêtes et la nuit pascale (fête la plus célébrée chez les orthodoxes) nous voyons arrivé plus 250 personnes venus temps en temps de fort loin (Vendée, Anjou, côte bretonne..).

Réflexions :

Au minimum une fois par an des conférenciers sont invités sur des thèmes variés comme la prière, la sainteté, l'église communauté paroissiale etc…. Ces dernières années nous avons accueillis le Père Michel Evdokimov (prêtre orthodoxe responsable du dialogue inter-confessionnel), le Hiéromoine Syméon (supérieur du monastère St Silouane près du Mans),M. Michel Stavrou (centralien et chargé de cours de théologie dogmatique à l'institut St Serge de Paris), Hélène Arjakovski (professeur agrégé de russe et membre de l'association St Silouane) Une visite de moniales de Minsk (Biélorussie) a permis un témoignage et un échange sur la vie religieuse dans nos pays respectifs. D'autres projets et invitations sont en cours….

Les étudiants :

Parmi les gens qui sont ici depuis peu de temps, il y en a encore beaucoup qui ignorent l'existence de la paroisse. Ceci est dû entre autres à notre invisibilité et aux changements fréquents de lieu de culte. Mais chaque mois de nouvelles personnes trouvent le chemin de la paroisse.
Des étudiants venant aussi bien des anciens pays de l'Est que du Moyen-Orient ou d'Europe se retrouvent une fois par mois pour réfléchir ensemble sur leur implication en tant que chrétien dans leur vie de tous les jours. C'est aussi pour eux l'occasion de rencontrer d'autres personnes venant de différents pays et traditions mais unis dans l'orthodoxie. Généralement des goûters ou des pique-niques précédent ou concluent ces moments. En prolongation ils peuvent aller dans les différents festivals de jeunesse organisés par des mouvements orthodoxes comme ACER-MJO ou NEPSIS ou encore le festival de jeunesse orthodoxe qui regroupe plus de 200 jeunes venus de toute la France pendant un week-end riche de réflexion et d'échange dans les environs de Paris.

Petits et Grands :

Beaucoup de jeunes couples sous-entend de nombreux enfants. Dans l'église orthodoxe les enfants sont des fidèles à part entière dès leur baptême. Vénérer les icônes, mettre des bougies, communier (dés le baptême les enfants communient) sont des gestes de participation à la liturgie que l'enfant connaît dès son plus jeune âge. Une fois par mois des agapes où tout le monde partage ce que chacun apporte permet aux enfants de manger et de s'amuser ensemble. Ensuite 4 groupes se retrouvent autour de leurs catéchètes (paroissiens) pour approfondir leur foi pour les adolescents, colorier des icônes pour les petits ou encore connaître les fêtes du Christ ou de la Vierge pour les moyens.
De toutes origines nous aimons bien partager nos cultures si diverses et variées. .Cette année par exemple des mamans et des étudiants ont préparé un spectacle de danses folkloriques (roumaines, géorgiennes, russes et même bretonnes!!) avec petits et grands. Des fêtes comme Noël ou Pâques sont l'occasion de faire des activités comme la décoration des œufs ou chanter des chants de Noël.
Une vie paroissiale est toujours riche et pleine de surprise. Il nous est demandé de plus en plus souvent des baptêmes pour des enfants nés ici mais dont les parents ne comprennent pas encore tout à fait le français. Des demandeurs d'asile en attente de réponse de la préfecture viennent nous demander des bibles ou livres de prières dans leurs langues et trouvent un peu de réconfort auprès de compatriotes intégrés depuis plusieurs générations.

Projets :

La bibliothèque possède un fond important d'œuvres spirituelles et culturelles en français comme en russe. Dans le futur la communauté se propose également de faire des soirées culturelles ouvertes à tous pour partager les richesses culturelles de nos différents pays. Bref beaucoup de projets, des idées, des bonnes volontés… rendez-vous dans quelques années !!!!…dès qu'un local nous permettra d'exister pleinement.

la suite : la paroisse reçoit une église en rondins !

 

Mentions légales