Bénédiction de la maison paroissiale
dédiée à Sainte Mère Marie de Paris

18 mai 2008

Bénédiction de la maison paroissiale dédiée à Sainte Mère Marie de Paris

A l’occasion de la fête paroissiale du 18 mai, nous avons eu la grande joie d’accueillir Mgr Gabriel à Nantes. Le samedi soir avant les vêpres, un hymne acathiste fut chanté en l’honneur de notre saint patron Alexis d’Ugine, devant l’icône qui le représente et les reliques qui se trouvent dans notre église. Ce fut un moment particulièrement émouvant car cet hymne très beau interpelle chacun par l’exemple que cet humble prêtre a donné de sa vie terrestre. Une assemblée peu nombreuse mais fervente était présente à ces offices du soir dont Mgr Gabriel a rappelé l’importance. Les vêpres furent suivies d’un repas fraternel au cours duquel se sont retrouvés les membres du conseil paroissial et les responsables laïcs : les conversations furent animées et chaleureuses !
Le dimanche matin, dès 10 heures, l’office de l’habillement de l’évêque était suivi par la liturgie dite “ du paralytique “. Cette liturgie, présidée par Mgr Gabriel, revêtait un caractère particulièrement solennel et priant grâce à la présence de nombreux célébrants dans le sanctuaire, grâce également à la prestation d’un choeur plus important qu’à l’ordinaire, soutenu (entre autres !) par une magnifique voix de ténor ! Après la lecture de l’Évangile de ce jour, nous écoutâmes tous avec beaucoup d‘aYention l’homélie prononcée avec force par notre Évêque, rappelant que chacun de nous est ce paralytique. Il a également de nouveau insisté sur le fait que nous devrions, dans la mesure du possible, participer aux Heures, notamment le samedi soir (Vêpres et Matines pour les fêtes) précisant que celles-ci n’étaient pas réservées aux seuls monastères ! En effet, dans la mesure où la majeure partie des textes du propre se trouvent lus ou chantés durant ces offices, ils préparent à la liturgie du lendemain. Et il est essentiel de se préparer ! De plus, ce sont ces mêmes textes qui contiennent les grands enseignements théologiques et qui, ainsi, nous aident à nourrir et approfondir notre foi, nous invitant à une réflexion sur le sens symbolique des Écritures.
La liturgie fût suivie d’une procession ( un peu humide !) autour de la maison paroissiale, puisque le but de cette visite épiscopale était aussi de bénir cette maison dédiée à Mère Marie Skobtsov ( Sainte Mère Marie de Paris ). Au cours des agapes, quelques personnes ont d’ailleurs lu de très beaux et émouvants poèmes écrits par Mère Marie.

Mgr Gabriel remet un gramata à Manuel Vatinos

A l’issue de toutes ces célébrations, Mgr Gabriel a tenu à remercier personnellement l’un de nos plus anciens paroissiens, Emmanuel Vatinos, pour tous les services rendus à l’Église, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui, puisque depuis plusieurs mois, il s’est remis à l’ouvrage pour contribuer à l’achèvement des travaux entrepris dans la maison, en compagnie notamment de Guy Lumeau et d’Yves Beuchet, sans oublier Jean Robichon qui construit le campanile : une bonne équipe d’ouvriers consciencieux et assidus ! Sur ce, et pour respecter la tradition, les agapes fraternelles ont réuni tous les paroissiens dans une joyeuse ambiance ponctuée de mots d’humour dont notre évêque a le secret ! En bref, une merveilleuse journée qui nous invite à envisager l’avenir avec enthousiasme !

Hélène Beuchet

Mgr Gabriel nous encourage à persévérer
Mgr Gabriel nous encourage à persévérer. La construction des batiments s'achève, il faut maintenant poursuivre la construction de la communauté ecclésiale


Les poèmes de Mère Marie nous révèlent ses élans d'amour.








Mentions légales